28 mars 2019 : très forte hausse de la mortalité en février en relation avec la météo

Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 253 personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en février 2019. Comparé au mois de février 2018  où l'on avait déploré 216  morts sur ces routes, 37 personnes de plus ont été tuées, soit une hausse de + 17,1%. En année glissante sur les 12 derniers mois, il subsite une légère baisse de la mortalité -3,8  %. 

Commentaires :

Ce très mauvais bilan, le deuxième consécutif à la hausse, a été attribué par la Sécurité Routière à l'effet de la dégradation des radars fixes  qui s'est s'amplifié et s'est traduit par un relâchement des comportements sur l'ensemble des réseaux.

Pour autant, cet effet est probablement moindre qu'il n'y parait. Les conditions météorologiques exceptionnels de ce mois de février particulièrement doux et ensoleillé ont été le facteur de hausse principal, les deux-roues étant de sortie alors que d'habitude, ils sont au garage. Ainsi, la mortalité des cyclistes est la plus forte relevée pour un mois de février, depuis dix ans, avec 18 décès estimés soit 10 de plus que l'année dernière. Les trois usagers vulnérables : cyclistes, piéton et motocyclistes représentent plus de 80% de cette hausse (lire les bialns de février)

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode