ABS

Définition :

ABS signifie anti-blocking system soit en français système anti-blocage et en allemand antiblockiersystem. Lors d'un freinage brutal, les roues avec le système de frein à tambour se bloquent. Le conducteur a alors du mal à conserver la maîtrise de son véhicule particulièrement lorsque l'adhérence de la route est faible (chaussée mouillée ou enneigée).

L'ABS évite ce blocage des roues. Il  est  composé d'un capteur de vitesse pour chaque roue. Lorsque le capteur enregistre une vitesse nulle, le système débloque légèrement la roue. Il s'en suit une succession de blocages et déblocages dont le bruit est caractéristique.

L'ABS  est obligatoire sur toutes les voitures depuis 2004 par une directive européenne  suite à un engagement que l'Union europénne a obtenu des constructeurs automobiles  à équiper tous les véhicules neufs de systèmes de freinage antiblocage (ABS) dès 2003 et de systèmes d'éclairage de jour (DRL). Il est devenu obligatoire pour les deux et trois roues motorisés neufs depuis le 1er janvier 2016

Commentaires :

L'ABS  est obligatoire sur toutes les voitures depuis 2004 depuis la directive 2003/102/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 novembre 2003 relative à la protection des piétons et autres usagers vulnérables de la route en cas de collision avec
un véhicule à moteur et préalablement à celle-ci et modifiant la directive 70/156/CEE du Conseil. Cette obligation est consécutive à un engagement que l'Union europénne a obtenu des constructeurs automobiles à équiper tous les véhicules neufs de systèmes de freinage antiblocage (ABS) dès 2003 et de systèmes d'éclairage de jour (DRL). Il est devenu obligatoire pour les deux et trois roues motorisés neufs depuis le 1er janvier 2016

Près de 20% des acheteurs d'une voiture de tourisme ne savent pas qu'elle est équipée d'ABS selon une étude récente Parc auto de la SOFRES. Plus inquiétant encore, plus de 20% ne savaient pas l'utiliser selon une étude RENAULT au moment de la mise au point de l'AFU dans les années 2007.
En cas de freinage brusque, ces conducteurs ont tendance à appuyer sur la pédale de frein, puis à la relâcher et ainsi de suite (on dit « pomper » la pédale de frein), ce qui annule le bénéfice de l'ABS et accroît fortement la distance de freinage. Ces conducteurs le font d'autant plus qu'ils s'inquiètent du bruit fait par l'ABS. Ce réfkexe perdure encore chez les nouveaux conducteurs.

Pour que l'ABS soit efficace, il faut « écraser » la pédale de frein,, ce qui permet de conserver la trajectoire du véhicule. En revanche, l'ABS ne réduit en aucun cas la distance de freinage, contrairement à certaines informations répandues.

Le freinage d'urgence est une pratique qui n'est  pas assimilée par la plupart des conducteurs.  Il est dommage que cette pratique ne soit pas enseignée dans les écoles de conduite françaises et qu'elle ne soit pas expliquée à l'occasion de campagnes d'information. 


Les constructeurs automobiles ont une part de responsabilité dans la méconnaissance du bon usage de l'ABS.  Son fonctionnement n'est même pas expliqué dans les modes d'emploi fournis avec les véhicules.


Mise à jour le 3 février 2018





© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode