Mobilité douce

Définition :

La mobilité douce désigne un déplacement dont le moyen de locomotion a uniquement recours à la force musculaire, tels que la marche à pied ou le vélo, ce qui exclue les moyens motorisés;

Commentaires :

Ce terme de mobilité douce ou de mode doux est apparu dans les années 2000 pour qualifier la promotion des déplacements qui ne causent pas d'émissions de dioxyde, la marche à pied et le vélo, et marquer l'avenant d'engins de déplacement non motorisés revenant à la mode tels que les rollers ou les trottinettes.

Il s'agit d'une manière de se déplacer sans polluer l'environnement et sans gaz à effet de serre, e t à vitesse plus lente que les véhicules motorisés, d'où l'emploi du mot mobilité qui, lui, s'est substitué au terme : circulation utilisée dans les années 80 , puis déplacement dans les années 90. Ce terme de mobilité douce a tendance à être remplacer dans les années 2010 par le terme de « mobilité active » qui signifie que ce smodes sont aussi bon pour la santé.


L'arrivée des engins de déplacement personnel motorisés (dit EDP) qui tentent d'envahir les villes depuis deux-trois ans, modifie le paysage de la mobilité d'autant que le lobby commercial de ces engins essaie de s'approprier le terme de mobilité douce ou de mobilité active. Préférant utiliser les trottoirs, ces engins posent d'évidents problèmes de sécurité pour les piétons.


La mobilité douce ou la mobilité acitive constitue la population des usagers dits vulnérables, bien que parfois, on classe parfois dans les statistiques accidents les motocyclistes également come des usagers vulnérables.



Rédaction : 2 janvier 2019

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode