Zone de rencontre

Défintion :

Code de la route - Article R 110-2 : section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules. La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km / h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l'ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. »

Commentaires :

La vitesse maximale autorisée en agglomération est de 50 km/h. Il est possible d’aménager des zones où la vitesse est limitée à 30 km/h. Ce sont leszones 30 km/h introduite dans le code de la route en 1990.

Ces zones 30 n’ont jamais vraiment rencontrés l’adhésion des élus et des techniciens des villes. Ces derniers ont préféré des rues piétonnes (ou aires piétonnes au sens du code de la route), aires dans lesquelles la circulation est normalement exclusivement réservée aux piétons. Ces rues piétonnes ont connu leurs heures de gloire dans les années 80 mais petit à petit la pression locale a fait qu’il s’avérait difficile de maintenir ces rues strictement piétonnes. Ces rues ont peu à peu été ouvertes par dérogation aux cyclistes, aux livreurs, aux riverains et un peu à tout le monde.

De cette pression a émergé le concept de zone de rencontre. Ce concept a été introduit dans le code de la route en 2008 avec pour idée de compléter  les deux autres dispositifs réglementaires existants, « l’aire piétonne » et la « zone 30 ».

Il n’y a en fait pratiquement aucune différence entre une zone 30 et une zone de rencontre sauf à imposer une vitesse maximale autorisée de  10 km/h inférieure d’une part et au fait d'autre art que le piéton peut circuler sur la chaussée sans y stationner. Dans la zone 30, le piéton peut traverser où il veut mais doit circuler sur un trottoir, un espace distinct de la chaussée.

La zone de rencontre est signalée par un panneau spécifique. Elle est instaurée par un arrêté du maire qui peut prendre des règles particulières de circulation dûment signalées.

Il est dommage que dans le contexte d’une circulation urbaine toujours très complexe et très hétérogène d’une ville à l’autre, on a cru bon introduire à côté de la zone 30, la zone de rencontre. Par ailleurs dés lors que le piéton peut circuler sur la chaussée, la circulation au pas des véhicules serait plus raisonnable.

A ce jour , aucune évaluation ne permet de dire si ces nouvelles zones ont eu un effet positif sur la sécurité des usagers.

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode