Contre-verités

EN COURS DE CONSTRUCTION

La sécurité routière a connu des progrès déterminants ces dernières décennies. Ils ont pu être obtenus en grande partie par l’action inlassable auprès des gouvernements d’associations issues des victimes de la route. Ces progrès ont été obtenus non sans l’introduction de certaines mesures pouvant apparaître comme contraignante pour les usagers de la route.

Parallèlement ont émergé des associations d’usagers qui ont à cœur de défendre à la fois leur sécurité spécifique mais aussi certaines idées de leur liberté d’aller et venir.

Au final, la sécurité routière est devenue depuis un terrain de fort lobbying souvent aux actions opposées. Les médias dans leur souci d’audience leur donne largement la parole sans toujours se soucier de la vérité des faits qui sont avancés.

Face à la prolifération des contre-vérités dans le domaine de la sécurité routière comme dans d’autres, certains médias ont créé une rubrique de « vérification par les faits » (fact checking en anglais). Il s’agit pour ces médias de vérifier et de valider l’exactitude des chiffres, des  informations et des affirmations factuelles auxquels ils sont confrontés dans un discours, un entretien, un communiqué de presse ou tout autre support de communication.

Dans cet esprit, la délégation à la sécurité routière a créé une rubrique « à l’épreuve des faits » mais en l’espèce, il est délicat d’être à la fois juge et partie.

C’est pourquoi je propose cette rubrique me nourrissant des contre-vérités qui jaillissent régulièrement sur le sujet en espérant ne pas trop être débordé par leur fréquence. Vous pouvez me communiquer qu'autres affirmations qui vous semblent des contre-vérités

Contactez-nous

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode