13 mars 2020 : baisse significative de la mortalité routière en février

Selon le baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR),222 personnes ont perdu la vie sur les routes de France  métropolitaine en février 2020. Comparé au mois de février 2019  où l'on avait déploré 254  morts sur ces routes, 32 personnes de moins ont été tuées, soit une baisse de - 12,6%. En année glissante sur les 12 derniers mois, on reste sur une très légère baisse de la mortalité -1,9 %. 

Cette baisse est encore plus significative si l'on tient compte du jour supplémentaire de ce mois de février, 2020 étant une année bissextile. La baisse situerait donc autour de - 16%.

Il est très délicat d'analyser ce bilan de l'accidentalité dans le contexte de l'épidémie du coronavirus. Il est probable que cet épidémie est un impact à la fois sur les comportements des usagers de la roue dans un climat d'anxiété d'une part et d'autre part sur l'exposition au risque par un transfert modal ou une baisse significative de la mobilité. Le mois de mars s'annonçant encore plus impacté par l'épidémie, il serait intéressant d'observer l'évolution de l'accidentalité.

En première hypothèse, et pour ces raisons, ce contexte pourrait produire un effet de baisse de l'accidentalité et de la mortalité routière.

Rechercher

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode