Radar chantier

Définition :

Un radar chantier est un radar autonome (c'est-à-dire pouvant fonctionner avec des batteries) installé dans des zones de chantier routier afin d'assurer un contrôle des vitesses adapté à ces zones où les limitations de vitesse sont
rarement respectées.

Ce dispositif est déplaçable afin de suivre l'évolution d'un chantier ou susceptible d'être déplacé sur différentes zones de travaux. Il dispose d'une autonomie en batteries d'une semaine. Ils sont signalés par un panonceau « Contrôle radar » associé à la signalisation du chantier.

Commentaires :

Ce type de radar répond à un réel besoin pour obtenir un meilleur respect des limitations de vitesse au droit des chantiers et limiter le risque d'accident, particulièrement pour les agents travaillant sur les voies.

Pour autant, on constate que sur de nombreux chantiers, notamment sur autoroute, la signalisation de chantier ne respecte pas suffisamment les règles de l'art prévues par les instructions sur la signalisation routière, notamment en amont du chantier (pour limiter les bouchons) et en terme de largeur de chaussé roulable. Les distances de dégressivité de la vitesse maximale autorisée (VMA) sont souvent surdimensionnées et la VMA au droit du chantier trop basse (souvent de 20 km/h) par rapport à l'environnement du chantier. Ces configurations entretiennent l'idée reçue des radars, pompes à fric.

Toute installation de radars de chantier devrait donc être précédée d'un contrôle de conformité de la signalisation du chantier.  

De ce point de vue, on remarque un traitement plus efficace dans des pays comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni.



© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode