Cyclomoteur

Définition :

Selon l'article R311-1 du code de la route, un cyclomoteur répond à la définition d'un véhicule de la catégorie L1e (deux roues) ou L2e (trois roues). Le terme cyclomoteur désigne tout véhicule a deux ou trois roues équipé d'un moteur d'une cylindrée ne dépassant pas 50 cm3 s'il est à combustion interne (et 4 kwatts pourles autrs types de moteur) et ayant une vitesse maximale par construction de 6 km/h et ne dépassant pas 45 km/h.

Leur immatriculation est obligatoire pour tous les véhicules, neufs et anciens, depuis le .

Les cyclomoteurs n'ont pas le droit de circuler sur les autoroutes, les routes pour automobiles, la plupart des voies rapides, ni sur les pistes cyclables à moins qu'un panneau routier ne l'autorise.

Pour conduire un cyclomoteur; il faut avoir depuis le 19 janvier 2013, si l'on est né après le , suivi la formation de BSR, soit avoir passé le permis de conduire AM depuis cette date, ou bien être titulaire d'un permis de conduire A ou B. Aucun permis ni formation n'est exigé si l'on est né avant cette date.

Depuis le 01 juillet 2015, les cyclomoteurs, motocyclettes, tricyles et  quads sont dotés d'une plaque d'immatriculation d'un format minimum de 210mn*130mn.

Le port du casque est obligatoire depuis 1975.


Commentaires :

Le terme "cyclomoteur" est apparu dans les années 1870.  En 1868, le Français Michaux-Perraux a tout simplement ajouté un petit moteur à vapeur sur un cycle. Puis est apparu dans les années 1920 la mobylette.  Ces engins comprenaient toujours des pédales, ce qui les distinguaient des motocyclettes. L'obligation de présence de pédales a disparu en juillet 1983. La catégorie de véhicule dit "cyclomoteur" a été codifiée dans les années 1940 dans le code de la route mais le terme populaire est resté pendant longtemps celui de mobylette.

L'essor véritable de la mobylette se situe dans les années 1950 avec une apogée début des années 60. Au sortir de la guerre, les voitures étant chères, la mobylette a permis à beaucoup d'accéder à une motorisation individuelle.C'était principalement le mode de déplacement du monde ouvrier. Puis dans les années 1980 et les années 90, la mobylette ditela  mob ou la meule est devenue le symbole des jeunes.

La mobylette a depuis été détrônée en ville par le scooter. Ce derneir suivant sa puissance est classé dans la catégorie des cyclomoteurs ou des motocyclettes

La mobylette reste encore populaire dans les milieux ruraux.

Dans la même période que la mobylette, un autre cyclomoteur fut très populaire : le vélosolex . Le vélosolex connaîtra son apogée en 1964.

Actuellement, il se vend environ 100 000 cyclomoteurs par an. Le parc de cyclomoteur représente à peu près 20% du parc de deux-roues motorisés. Le parcours moyen annuel d'un cyclomoteur est de 4 000 km. Le trafic des cyclomoteur représente  0,5% du trafic général motorisé.








© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode