Le baromètre de Janvier 2016

La mortalité routière de Janvier 2016 est marquée par une baisse significative de -10,7% par rapport à Janvier 2015 d'autant que ce mois a bénéficié d'un léger effet calendaire défavorable avec 5 dimanches contre 4 en janvier 2015. Janvier 2015 avait connu de son côté  une hausse significative à peu près du même ordre.

Faut-il en conclure que ce mois marque une inversion de la tendance à la hausse enregistrée depuis 24 mois ? Il est prématuré pour l'avancer d'autant que dans la série des mois de Janvier, on constate que Janvier 2015 avait connu une hausse anormale et que Janvier 2016 se situe au niveau de Janvier 2014.

On remarque néanmoins que pour la première fois depuis plus de 33 mois la mortalité des occupants des véhicules légers baisse et ce nettement avec 28 personnes tuées en moins. C'est exactement le nombre de vies épargnées entre Janvier 2015 et janvier 2016 alors que la mortalité des usagers vulnérables reste stable. C'est aussi l'inverse de décembre où la totalité des gains avait été obtenue chez les usagers vulnérables.

Il est possible d'y voir un effet météorologique. Janvier a été très pluvieux. La pluie augmente les risques d'accidents. Cela trouverait sa traduction dans une hausse de +5,2% ainsi qu'une hausse des victimes de +8,7%. Ces accidents se produisent généralement à des vitesses moindres qui pourraient expliquer en partie la baisse de la mortalité. Elle n'affecte pas trop les usagers vulnérables qui sont plus exposés par temps de pluie mais qui sont nettement moins nombreux.


© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode