Septembre 2015

 

9 Septembre :  Publication du baromètre mensuel du mois d'août

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) annonce une hausse de la mortalité routière en août 2015 : 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 306 en août 2014, soit une augmentation de 9,5%. C’est 29 personnes tuées en plus par rapport au mois d’août 2014. Depuis le début de l’année 2015, la hausse de la mortalité routière s’établit à 4,6% sur les huit premiers mois. Ces chiffres sont la conséquence d'un relâchement continu des comportements sur la route, explique la Sécurité routière. Le bilan des infractions relevées par les forces de l’ordre en 2014, mis en ligne par l’ONISR, confirme cette mauvaise tendance. Ainsi, les infractions à la vitesse constatées par les radars automatiques sont en augmentation de 20% en 2014, et les vitesses moyennes constatées hors agglomération sont en augmentation de 1%.

Commentaires :

La tendance à la hausse de la mortalité se confirme. Il est toujours difficile d'analyser les variations de la mortalité d'un mois d'une année sur l'autre (lire l'analyse de l'accidentalité du mois d'août 2015 ). Le constat est alors souvent fait qu'il s'agit d'un relâchement des comportements sur la route. Inversement, lorsque la mortalité baisse significativement, cette baisse est souvent mise au crédit de l'action gouvernementale et des forces de l'ordre. On pourrait donc dans ce type de raisonnement en déduire que l'insuffisance de l'action gouvernementale et des forces de l'ordre est une des explications du relâchement des comportements.

 

11 septembre : Déploiement de 110 radars fixes double sens

Trois quarts environ des radars fixes sont actuellement implantés sur des voies bi-directionnelles (une voie de circulation dans un sens et une autre voie de circulation dans le sens opposé). Par conception, ils ne contrôlaient qu’un seul sens de circulation. Les radars fixes équipés dans les prochains mois de cette nouvelle fonctionnalité généreront des messages d'infractions dans les 2 sens de circulation (en éloignement dans un sens et en rapprochement dans l’autre sens).D’ici à la fin 2015, 200 radars fixes seront équipés du « double-sens » et 300 de plus le seront en 2016. Des panneaux d’information sont systématiquement installés sur chacun des axes contrôlés par un équipement « double-sens », dans chaque sens de circulation.

 

Commentaires :

Cette évolution technologique permet en quelque sorte de doubler le nombre de zones controllées. Ce déploiement confirme le maintien d'une politique visant à assurer une couverture territoriale du contrôle des vitesses pratiquées, particulièrement sur les routes bidirectionnelles très accidentogènes. Cette approche a démontré son efficacité pour peu que la fréquence des zones controlées soit suffisantes.

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode